Aquaculture et élevage

L’objectif de la fertilisation d’un étang aquacole avec les excréments ou les eaux usées est de produire des aliments naturels pour les poissons. Une large gamme d’espèces de poissons a été cultivée à travers cette méthode. Les poissons peuvent être élevés dans des étangs qui reçoivent les effluents ou les boues, où ils peuvent se nourrir d’algues et d’autres organismes pouvant croître dans l’eau riche en nutriments. Les poissons tirent alors les nutriments des eaux usées et sont par la suite récoltés pour la consommation humaine ou comme aliments pour animaux. La qualité et l’état du poisson vont influencer son acceptation au niveau local. La flore microbienne d’un poisson reflète celle de l’eau dans laquelle il a été pêché (p. ex. le tube digestif, la peau ou les fluides des cavités corporelles). Il peut y avoir des inquiétudes au sujet de la contamination des poissons, surtout lorsqu’ils sont récoltés, nettoyés et préparés. S’ils sont bien cuits, ils doivent être sans danger, mais il est conseillé de déplacer les poissons vers un étang d’eau claire pendant plusieurs semaines avant qu’ils ne soient récoltés pour la consommation humaine. L’utilisation de l’eau par le bétail, et la contribution du bétail à l’épuisement de l’approvisionnement en eau sont élevées et ne cessent de croître. Les produits d’origine animale nécessitent largement plus d’eau par unité d’énergie nutritionnelle produite que les aliments d’origine végétale. L’utilisation sans risque des eaux usées est susceptible de jouer un rôle important dans la mesure où celles-ci peuvent remplacer l’eau douce pour la production de fourrages récoltés (par exemple le foin ou l’ensilage), ou en guise d’eau d’entretien (par exemple les installations de refroidissement et de nettoyage). L’utilisation d’eaux usées dans le secteur de l’élevage, qu’elles proviennent de la production municipale/industrielle ou même de la ferme qui les utilise, est principalement dictée par la qualité des eaux usées. Un minimum de traitement secondaire et la désinfection sont généralement recommandés. En outre, l’eau recyclée destinée à être utilisée dans l’élevage des bovins doit avoir subi un traitement visant à en éliminer les parasites helminthes. Un tel traitement peut être soit basé sur le lagunage (pendant une période de 25 jours ou plus) ou sur une méthode de filtration approuvée, comme la filtration sur sable ou sur membrane.

Posted in actualités. Bookmark the permalink. RSS feed for this post. Both comments and trackbacks are currently closed.

Comments are closed.

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark.