Tag archives for meeting

Meeting de Rabat sur la pauvreté et la liberté

Le libre marché a toujours été le mouton noir des gouvernants, et les intellectuels autoproclamés, tels un troupeau de moutons, se bousculent dès lors qu’il s’agit de le critiquer : à les en croire, le libre marché défavoriserait en effet les foyers les plus modestes. Cet argument fournit apparemment une justification humaniste à leur antipathie viscérale pour le libre marché. « Voyez, nous désavouons le libre marché parce qu’il lèse la faible populace. Pauvre gueux… » Pour eux, les pays défavorisés seraient ainsi affaiblis par la brutalité du libre marché. Cette conviction est d’après moi une profonde bêtise, et durant un meeting à Rabat auquel j’ai récemment participé, un participant a pris soin d’analyser en détail cette curieuse conviction. Dans les faits, cette justification va totalement à l’encontre de la réalité. Les individus des pays pauvres souffrent surtout du manque de libre marché. La preuve : les plus pauvres résident traditionnellement là où ils ne sont pas autorisés à vivre comme ils le veulent. Contrarier le libre marché conduit en toute logique à contrarier la liberté. Le libre marché est par conséquent réprimé dans des dictatures telles que l’ex-Allemagne de l’Est. Un pouvoir qui se défie de son peuple au point de lui refuser la possibilité de s’exprimer dans les urnes ne consentira assurément pas à ce que ce même peuple ait la liberté de réaliser ses choix dans le cadre du libre marché ! Pendant ce meeting à Rabat, l’intervenant a même poussé plus loin sa diatribe, en montrant à quel point le libre marché est vital pour les populations les plus démunies. Cela leur donne en effet l’occasion de proposer leurs produits à un public bien plus étendu, et leur permet, en tant que clients, d’avoir un meilleur accès aux biens et services. Par l’intermédiaire du libre marché, les populations démunies du monde réservent maintenant un budget moins important à se nourrir que par le passé. Pour les pays en voie de développement ayant choisi le libre marché et l’ouverture des frontières pour l’importation de produits, les gens profitent non seulement de plus de choix pour les produits, mais aussi à des prix plus bas. Les plus démunis n’ont donc pas à être défendus du libre marché : c’est même le contraire ! Si cela vous intéresse, retrouvez toutes les informations de ce voyage incentive au Maroc sur le site de l’organisateur en suivant le lien.

Posted in international | Commentaires fermés

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark.