Tag archives for peur en avion

Un stage anti-stress avion

Et si vous faisiez un stage en simulateur de vol pour vaincre votre stress de prendre l’avion. C’est ce que vous propose une société française pour lutter contre la peur de prendre l’avion. Rien de mieux que de se mettre aux commandes d’un avion de ligne parait-il. Nombreux ont peur en avion car elles ne comprennent pas qu’un aéronef de divers centaines de tonnes peut évoluer dans le ciel sans s’écraser. Il est bon d’évoquer quelques lois aérodynamiques pour vous enseigner comment opère un aéroplane. Le 1er principe aérodynamique est la portance. En conséquence la portance est une caractéristique évidente, que l’on visualise autant sur l’avion que autant les oiseaux. Alors que l’avion va plus vite, l’air défile au dessus, et en dessous de l’aile. L’air qui va sur l’aile est plus preste que l’air circulant sous celle-ci, créant en conséquence une dynamique de portance. La caractéristique est que l’avion est de fait tiré vers le ciel. L’air passe plus vite au dessus de l’aile grâce à sa forme arrondie. La sustentation qui aspire l’aéroplane vers le haut, se balance à la charge de l’aéronef qui le l’entraine vers la terre ferme. De fait plus la vitesse est grande – plus en substance plus la variation de rapidité est importante, plus la sustentation est intense, gardant l’aéroplane en l’air. Les turbines sont ainsi considérables, puisque ce sont les propulseurs qui permettent de faire avancer l’avion et de créer ce phénomène de portance. Un second facteur de peur courante est celle de croire que si les moteurs tombent en panne, l’aéronef s’écrasera vers le bas. Il s’agit d’une possibilité assez rare, mais si l’aéroplane perd un turbine ; pourquoi pas du fait d’un incendie moteur, la turbine sera fermé depuis le cockpit, et l’aéroplane maintiendra son voyage avec une turbine, qui est amplement satisfaisant pour continuer de voler. Dans l’hypothèse encore plus inhabituelle ou les deux propulseurs tombent en panne, l’aéroplane, grâce à son design et au phénomène de sustentation, volera pendant vingt cinq minutes environ sur une longueur de 250Km, ce qui est abondamment convenable pour sélectionner un aéroport. Avec les gros aéroplanes qui bénéficient de 4 turbines, il est rare que tous les moteurs fassent défaut en même temps. Enfin, la voilure. Certains personnes se tracassent de constater la voilure se courber, notamment dans le cas de turbulences. Les ailes sont produites pour s’incurver. Si ces stages vous intéressent >> simulateur de vol.

Posted in santé | Commentaires fermés

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark.